L'AnoMalie

Sélection tout public 2019 des Ecrivains Associés du Théâtre Occitanie

De et par Blandine Bonelli

Mise en Scène André Obadia

"La norme a pris le pas sur les comportements, les codes ont pris le pas sur la norme, le système informatique a pris le pas sur les codes. Chacun se trouve enfermé dans un la machine infernale, et plus le temps est décompté, plus on comprend que ceux qui pensent en sortir sont en réalité englués dans ce système qu’ils pensent déjouer.

Au point de se demander si la vie, la vraie vie, de celle qu’on dit en dehors du temps, ne peut exister que parce-qu’existe... la machine ?"

 

 - Blandine Bonelli

Le jour où Josette, employée modèle d’une administration depuis plus de trente ans, arrive avec douze minutes de retard sur l’heure prévue au compteur, c’est tout son monde qui commence à s’écrouler...

Synopsis

 

Un grand classeur, bien administratif, s’ouvre sur la scène. Ses pages se tournent aisément, manipulées par la comédienne.

Sur les onglets des intercalaires, on peut lire l’intitulé des lieux dans lesquels vit cette employée de bureau depuis trente ans. 

On découvre sur les pages du classeur, légèrement esquissés, à peine colorés, les lieux ordinaires d’une quelconque administration. Les différentes pièces sont agencées sans esprit, sans folie, l’ambiance est au labeur répétitif.

La rotation des pages finira par nous donner le tournis, litote du maelstrom qui va emporter notre héroïne avant de la broyer.

 - Isabelle Huchet

A propos de la scénographie

La rencontre avec Blandine Bonelli, et sa confiance dans le travail de relecture de ses pièces précédentes, ont été déterminantes dans l’envie de mettre en scène ce texte. L’univers de Blandine Bonelli est un monde fait de ruptures brutales, de rythme effréné, d’écriture ciselée au burin, d’une vison acérée des situations qu’elle crée, et des personnages qu’elle fait vivre.

Un vrai jardin de jeux fait de montagnes russes et de tunnels de la peur.

 

Mon premier choix est celui que tous les personnages soient interprétés par la seule comédienne. Personne mieux que Blandine Bonelli ne peut dire du Blandine Bonelli.

 

Josette, son héroïne, son personnage central se trouve aspirée par une logique administrative qui se mord le formulaire et qui, telle la chute inéluctable de dominos que l’on pousse du bout du doigt, va la broyer.

Et tout cela avec l’esprit cynique et caustique de son autrice.

 

Ce tourbillon sera représenté par un grand classeur de documents, surdimensionné, où les feuilles mobiles et manipulées par l’actrice seront autant de supports de décors (cf croquis des décors). Ceux ci représenteront de façon simplifiée (comme des esquisses ou des croquis dessinés façon BD) les lieux les plus marquants de cette tragédie burlesque. Josette tournera les pages de son classeur de vie tout au long du spectacle, souvent malgré elle, en marche avant, en marche arrière, jusqu’à s’étourdir et perdre l’équilibre… comme un domino supplémentaire qui s’écroule au ralenti.

 

Un travail particulier sur le son sera mené afin de restituer « l’agression » des open-spaces, claviers d’ordinateurs, téléphones, discussion, machine à café, toilettes, tic-tac d’horloge, tampons, claquements de tiroirs, cuillères tournant dans les mugs…

 

Le spectacle commencera par l’avant-dernière scène, puis nous remonterons le temps avec de tous petits extraits rapides jusqu’à cet instant qui aura fait basculer Josette : son AnoMalie, ces douze minutes de retard incompréhensibles pour cette employée modèle. Revenu à ce point de départ, comme un flash-back, nous re-déroulerons l’entièreté du spectacle pour comprendre comment elle en est arrivée à la scène finale… qui nous apportera la résolution de cette machinerie inéluctable du temps.

 

Le choix de l’interprète unique est destiné à montrer ce drame drolatique du seul point de vue de son héroïne principale, avec ses excès, ses contradictions, et sa subjectivité.

 

André Obadia

Note d'intention du metteur en scène

Capture d’écran 2019-10-08 à 14.54.25.pn

Le texte par l'autrice

De et par Blandine Bonelli

Mise en scène d’André Obadia

Blandine3_edited.jpg

BLANDINE BONELLI

Autrice et comédienne 

Juriste de formation, Blandine Bonelli décide un jour de faire de sa passion pour le spectacle vivant son métier en devenant comédienne puis autrice et metteure en scène.

 

Pauline Cariou  est sa première création théâtrale en tant qu’autrice et metteure en scène, présentée en octobre 2016 avec le soutien de la  mairie de Paris. Le texte a reçu les encouragements du comité de lecture du  théâtre du Rond-Point  et a été remarqué par Pierre Notte.

Défaillances, écrit en juin 2017, nous fait plonger dans l’univers d’un service de protection de l’enfance. Le texte est lauréat du comité de lecture tout public 2018 des Ecrivains Associés du Théâtre et sera présenté à la Mousson d’Eté 2019. Autres textes : Nous partirons en cendres (août 2017), l'Anomalie (juillet 2018) et Opération Cigognes (mars 2019).

Son texte  L'AnoMalie est sélectionné dans la catégorie tout public aux Écrivains Associés du Théâtre Occitanie, en 2019. 

Capture d’écran 2019-10-03 à 10.17.47.pn

ANDRÉ OBADIA

Metteur en scène

Diplômé des Universités de Vincennes et Saint-Denis en Arts du spectacle, des Cours Florent et de l'ENSATT (rue blanche), il a multiplié les expériences artistiques depuis 40 ans.

Metteur en scène Théâtre : Au royaume des femmes de Tchekov et Rebecca (Guichet Montparnasse), Karine C se Wifi de tout (Suisse), Remue Ménage (Avignon), Un Homme Show (Avignon), Le Lézard dans la boite aux lettres (Avignon), Les Frères Karamazov (Théâtre Présent), Jeunes en scène (Espace Michel Simon), Génération chante Brassens (Bobino, Petit Marigny), Le Nuage magnétique (Palais des glaces), Jules aime son prochain (Ciné théâtre 13), Dans la ligne de mire (théâtre des 3 bornes), Les Immigrés (Maison des Arts et de la Culture de Créteil)

Il a été également Assistant de Robert Hossein et de Francis Perrin.

Professeur d'Art Dramatique à L'Ecole de Théâtre Les Enfants Terribles et au Studio Alice Dona, co-fondateur en 1999 avec Anne Dorr et Pascal Josephe de l'Atelier de Training et Coaching d'Animateur (ACTA).

Isabelle Huchet .png

ISABELLE HUCHET

Scénographe

Scénographe diplômée de l’ENSATT en 1977, Isabelle Huchet travaille depuis quarante ans pour le théâtre, la télévision, l’évènementiel. Ces dix dernières années ont été consacrées essentiellement aux opéras et plus généralement aux œuvres scéniques à caractère musical.

Elle a à son actif les scénographies des opéras les plus connus ( Carmen, Traviata, Orphée et Eurydice, Norma …) mais aussi un certain nombre de créations lyriques commandées par la Réunion des Opéras de Province.

Ses plus immédiats projets l’amèneront au Grand Théâtre de Bayonne avec une Périchole ( Jacques Offenbach) mise en scène par Vincent Vittoz avant d’entreprendre la création des décors et costumes de Tosca ( Puccini) mis en scène par Bernard Jourdain.

C’est avec bonheur qu’elle reprend cette collaboration avec André Obadia, complice de longue date puisque leur premier spectacle, Les frères Karamazov, date de 1979.

 

 

Isabelle Huchet est également romancière avec 5 romans dont 4 historiques parus aux éditions J.C. Lattès.

L'Équipe